Comment rédiger une lettre pour une demande de formation

Savez-cous qu’en tant que travailleur ou employeur, vous disposez d’un droit qui vous permet de suivre une formation en dehors de votre boulot ? Si vous avez envie de vous faire former, c’est possible de bénéficier de ce droit de formation. Alors tout ce qu’il vous faut est de rédiger une lettre de demande et de la dressée à l'OPCA.

À quel moment faut-il formuler la demande formation après de l’employeur ?

Avant toutes choses, il est important de faire un tour sur le site internet du CFP pour avoir toutes informations nécessaires sur le nombre d’heures qui bous revient de droit pour suivre formation.  La chose à faire avant de formuler une demande des heures de formation est d’apprêter votre dossier qui de prise en charge d’un financement auprès de l'OPCA. Pour ce qui concerne le formulaire de la lettre demande, retrouvez le ici. Dès que vous allez-vous rapprocher de cette dernière, elle fout dira les différentes pièces à fournir.  Après cette étape, vous avez maintenant la possibilité d’informer votre employeur par une lettre de demande écrite en bonne et due forme. Vous devez faire en sorte que la lettre parvienne à votre employeur 3 mois avant l’échéance de la formation.  Vous procédez ainsi lorsque la formation durera moins de 3 mois. Au cas où elle s’étend jusqu’à 6 mois et plus, la demande doit parvenir sans au moins 4 mois.

Comment faut-il faire une demande de formation auprès de son employeur ?

Il y a un formulaire de la lettre de formation sauf qu’il n’est pas identique pour tous les profils. Le formulaire de la lettre est différent si vous êtes un salarié ou que vous soyez un simple demandeur d’emploi. Les informations telles que le nom de la structure, le nombre d’heures ou de jours que va durer la formation ainsi que la date doivent être mentionnées dans la lettre.  Votre demande sera d’emblée acceptée si votre employeur n’accuse pas réception de la lettre dans le délai de 30 jours à compter de la date de réception par le patron.  La formation que vous allez suivre, si elle ne piétine pas sur les heures de travail, vous n’êtes pas tenue d’informer votre employeur, mais dans le cas  contraire vous êtes tenue de le faire.